Peau sèche : bien l’hydrater et la nourrir

Peau sèche : bien l’hydrater et la nourrir

Vous ressentez des tiraillements ? Des démangeaisons ? C’est peut-être la conséquence d’une peau sèche ou déshydratée. Pour qu’elle redevienne souple et douce, il faut la nourrir en surface mais aussi en profondeur ! Découvrez en détail comment la nutrition et la cosmétique peuvent vous aider.

Comprendre la peau sèche

La peau sèche ou xérose, indique un manque d’eau ou révèle un mauvais état des cellules cutanées, essentiellement composées de lipides et de protéines.

Elle procure des sensations d’inconfort et perd de sa capacité à nous défendre contre les agressions extérieures comme les bactéries, virus ou encore les UV.

Comment savoir si j’ai la peau sèche ?

Peau sèche, normale, mixte ou grasse ? Tout le monde a un type de peau qu’il soit naturel ou qu’il résulte de notre environnement ou de notre mode de vie.

La xérose permanente ou passagère, se caractérise en premier par une sensation de tiraillements sur le visage et le corps. D’autres signes sont caractéristiques d’une peau sèche à très sèche :

  • Picotements ou démangeaisons accentués après la douche ou le bain

  • Rougeurs qui sont la marque d’une sensibilité extrême

  • Production visible de peaux mortes

  • Peau rugueuse ou qui s’écaille

  • Plaques de sécheresse

  • Rides superficielles

  • Lèvres ou mains gercées

  • Présence de cors ou de durillons

Pourquoi j’ai la peau sèche ?

Avoir une peau sèche peut être dans votre nature mais ce phénomène peut aussi apparaître ou s’aggraver en raison de différents facteurs :

  • Pollution

  • Chauffage, climatisation

  • Exposition prolongée au froid, au vent ou au soleil

  • Pratique de la natation en piscine ou en mer

  • Vieillissement

  • Prise de certains médicaments

  • Changements hormonaux comme lors d’une grossesse ou de la ménopause

  • Consommation de tabac et d’alcool

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour prendre soin d’une peau sèche et lui redonner toute sa souplesse.

La nutrition pour un traitement en profondeur

Pour limiter le phénomène de peau sèche, les crèmes ne suffisent pas ! Il faut nourrir le derme en profondeur. Cela passe par des apports en eau satisfaisants et une alimentation équilibrée avec tous les nutriments nécessaires au bon renouvellement des cellules cutanées.

Boire suffisamment d’eau

Une peau sèche a besoin d’être hydratée ! Si vous manquez d’eau, elle est impactée en premier car le corps dessert en priorité les organes vitaux.

Ainsi l’Anses conseille de boire environ 1,5 L d’eau par jour pour compenser les pertes hydriques quotidiennes liées au fonctionnement normal de l’organisme. Cette quantité peut être augmentée dans le cas de fortes chaleurs et d’une activité physique importante.

Pour une hydratation optimale, il est recommandé de boire par petites quantités tout au long de la journée.

Apports conseillés en eau : https://www.anses.fr/fr/content/eau-de-boisson-bonnes-pratiques-de-consommation

Une alimentation équilibrée

Une alimentation variée et équilibrée contribue à améliorer l’aspect d’une peau sèche :

  • Elle hydrate l’organisme avec des aliments riches en eau comme les fruits et légumes.

  • Elle aide à préserver le film protecteur de l’épiderme qui retient l’eau en surface.

  • Elle nourrit les cellules cutanées pour optimiser leur fonctionnement grâce à des nutriments spécifiques.

D’une façon générale, tous les groupes d’aliments doivent être présents : poissons, légumes, céréales… mais on évite simplement les sucreries et le gras en excès.

Quant à l’alcool, mieux vaut l’éviter ! Son élimination par l’organisme consomme beaucoup d’eau et favorise donc la déshydratation.

Quels nutriments pour une peau sèche ?

Certains nutriments sont précieux pour redonner à une peau sèche douceur et fermeté. Ils agissent en nourrissant le tissu cutané et le film protecteur de l’épiderme.

Les lipides

Même pendant un régime amaigrissant, les lipides ne sont pas à exclure car ils interviennent dans des fonctions vitales de l’organisme. Du côté de la dermatologie, ils sont aussi les principaux constituants des membranes cellulaires et du film protecteur de l’épiderme.

Pour leurs bienfaits, on privilégie les lipides provenant des végétaux et de certains poissons car ils sont source d’acides gras essentiels.

Les acides gras essentiels ne peuvent pas être fabriqués par le corps humain mais lui sont indispensables. Ils comprennent les omégas 3, 6 et 9 qui participent à l’élasticité et à la souplesse du derme. On les retrouve dans l’huile de coco, de carthame, d’argan mais aussi dans les avocats, les noix, le saumon et les sardines.

Rôles des lipides : https://www.anses.fr/fr/content/les-lipides

Les protéines

Les protéines structurent l’épiderme comme la kératine qui est présente dans de nombreuses cellules cutanées.

Elles sont nécessaires à la synthèse des fibres de collagène qui soutiennent les tissus et leur confèrent un aspect lisse.

Les vitamines C et E

Toutes deux antioxydantes, elles protègent les cellules cutanées de l’excès de radicaux libres responsables de leur vieillissement prématuré.

La vitamine C stimule également la production de collagène pour une peau plus tonique.

La provitamine A

La provitamine A, qu’on appelle également bêta-carotène, se trouve dans certains fruits et légumes comme les carottes ou le melon.

Elle favorise le renouvellement des tissus et piège les radicaux libres. Elle est donc idéale pour les personnes qui ont la peau sèche ou déshydratée.

Rôles de la provitamine A : https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-caroténoïdes-provitaminiques

Le zinc

Dans notre société, les carences en zinc ne sont pas rares. Cet oligo-élément est en effet présent dans des aliments peu consommés comme les huîtres et les céréales complètes.

Pourtant, le zinc est à la base de la synthèse des protéines dont font partie l’élastine et le collagène. Il joue donc un rôle dans le renouvellement des cellules cutanées et dans la cicatrisation (source : Les minéraux, Anses).

Le sélénium

Le sélénium est un oligo-élément souvent utilisé dans les compléments alimentaires de type « mémoire et concentration » mais son effet sur l’organisme est bien plus global.

Grâce à son action antioxydante, il lutte contre le vieillissement de toutes les cellules, même cutanées.

Rôles du zinc et du sélénium : https://www.anses.fr/fr/content/les-minéraux

Préserver l’épiderme avec des soins hydratants

En plus d’apporter à votre corps tous les nutriments dont il a besoin, le choix de produits d’hygiène et de soins adaptés à une peau sèche, contribue à protéger l’épiderme.

Comment nettoyer une peau sèche ?

Pour commencer, il faut éviter de se rincer avec une eau trop chaude. En effet, une eau claire à haute température, suffit à agresser la couche protectrice de l’épiderme.

Plus nourrissants qu’un gel douche, les laits, crèmes et huiles nettoient sans assécher :

  • Le lait démaquillant : Pour un visage avec une peau sèche, le lait démaquillant est idéal. Sa texture onctueuse enlève les impuretés sans irriter. Pour une action encore plus douce, vous pouvez l’appliquer du bout des doigts, sans utiliser de coton.

  • La crème de douche : Plus nourrissante qu’un gel, la crème de douche est enrichie d’agents lipidiques pour préserver la couche protectrice de l’épiderme et compenser l’effet asséchant d’une eau calcaire.

  • Les huiles de douche : Les huiles de douche sont vraiment une révolution pour les peaux atopiques ou très sèches ! Elles moussent moins que les gels douche classiques mais laissent une sensation de confort absolue.

Les huiles et crèmes hydratantes

Après une douche ou un bain, l’application d’une huile ou d’une crème aide le film protecteur de l’épiderme à se restaurer. Alors quel produit choisir ? C’est avant tout une question de praticité et de confort.

  • Le lait corporel : Fluide, il s’applique facilement et il est rapidement absorbé. Il convient davantage aux peaux normales mais si vous avez la peau sèche et que vous appréciez sa texture, optez pour une formule enrichie en substances nutritives comme l’huile d’olive.

  • La crème hydratante : Elle convient à une peau sèche ou normale. Plus épaisse que le lait corporel, elle est moins fluide mais un peu plus riche. Pour le visage ou le corps, la crème hydratante contient des agents nourrissants. À vous de choisir parmi la cire d’abeille, le beurre de karité ou encore l’huile d’argan.

  • Les huiles : Huile de jojoba, d’amande, de bourrache… Naturellement riches en vitamine E, elles sont la meilleure des solutions pour une peau sèche à très sèche. Leur inconvénient ? Elles laissent une pellicule à la surface de l’épiderme qui n’est pas toujours appréciée. Bonne nouvelle : il existe maintenant des huiles sèches très efficaces !

  • Le beurre et les baumes : Plus compacts, les beurres et les baumes ont des vertus semblables aux huiles. Il faut les faire fondre dans les mains avant de pouvoir les utiliser et ils laissent un film brillant après application. Pour cette raison leur usage est souvent réservé à l’hydratation des lèvres ou pour des soins réparateurs appliqués en masque.

Un dernier conseil : Ne vous séchez pas complètement avant d’appliquer une huile ou une crème ! Comme une éponge, la peau a une meilleure capacité d’absorption si elle est légèrement humide.

Nutrition ou cosmétique ?

La nutrition fonctionne en parfaite synergie avec la cosmétique pour nourrir une peau sèche en surface et en profondeur.

Des apports suffisants en eau, une alimentation équilibrée ainsi que des compléments alimentaires adaptés ont un effet global et longue durée sur la partie visible et non visible de la peau.

Les cosmétiques sont quant à eux le coup de pouce pour préserver l’épiderme et son film protecteur. Dès la première application, ils soulagent des sensations d’inconfort liées à une peau sèche ou déshydratée.